CCPBS : le parti communiste du Pays bigouden s’oppose à une nouvelle taxe foncière

CCPBS : le parti communiste du Pays bigouden s’oppose à une nouvelle taxe foncière

dans Le Télégramme du 23 mars 2022

 

Une nouvelle taxe foncière devrait être votée jeudi 31 mars lors du prochain conseil communautaire.
Une nouvelle taxe foncière devrait être votée jeudi 31 mars lors du prochain conseil communautaire. (Atelier d’Architecture FRANCES)

Jeudi 31 mars, une nouvelle taxe sur le foncier devrait être votée lors du conseil communautaire. Une taxe à laquelle le PCF bigouden s’oppose.

La section bigoudène du PCF a tenu à s’exprimer dans un communiqué au sujet du prochain conseil communautaire du Pays bigouden sud prévu jeudi 31 mars et au cours duquel sera votée l’instauration d’une nouvelle taxe sur le foncier bâti : + 1,5 % d’augmentation d’impôt pour les habitants. « Combinée à la hausse de 3,4 % des bases d’imposition décidée par l’État c’est, selon les élus d’opposition « Gauche écologie » de Loctudy, environ 6 % d’augmentation d’impôt que devra subir la population bigoudène. Pour la section locale du parti communiste, c’est non ! », averti le PCF dans son communiqué. « Alors que le pouvoir d’achat de tous, et particulièrement celui des plus fragiles, ne cesse de se dégrader, le désengagement financier de l’État pour raison de dette à rembourser ne peut légitimer une telle proposition. D’autres solutions peuvent être trouvées pour le financement des investissements », rajoute le PCF.

 

Partager