Patrick Quelaudren, notre ami, notre camarade.

Notre ami et camarade Patrick Quélaudren nous a quitté hier, lundi 4 décembre au matin.

Militant de la cause Laïque, «il n’en faisait jamais assez pour les écoles publiques, il ne comptait pas son temps. Patrick était une personne très attachante », commente Guy Barré qui partageait la présidence de l’Amicale laïque avec lui.

« L’Amicale laïque est orpheline », émet Liliane Filoche, cheville ouvrière de l’association qui compte près de 500 adhérents.

Référent des délégués départementaux de l’Éducation nationale (DDEN), militant de la Fédération syndicale unitaire (FSU), adhérent au Parti Communiste Français (PCF), trésorier de la JPA 29 (Jeunesse au plein air), membre du conseil d’administration de la Ligue de l’enseignement… Patrick faisait partie de ces personnes qui se donnait en toute humilité.

Véronique Blanchet reste marquée. « J’ai énormément appris à ses côtés, Patrick m’a guidée. Il possédait une grande humanité. Il était à l’écoute, jamais dans le jugement, confie celle qui a milité avec lui au Front de gauche, il avait toujours un discours apaisant, avec pour seul objectif le bien de l’autre ».

Nos pensées vont vers sa famille, ses proches et ses amis.

Une cérémonie sera organisée en son hommage
mardi 12 décembre, à 14 h 30, au Patronage Laïque à Pont-l’Abbé.

Louise Trimaille :
“Magnifique billet à un grand homme, militant, généreux et plein d’humour. Je n’ai que de bons souvenirs de Patrick avec qui j’étais partie en colo quand j’étais enfant.  Il nous manquera à tous !”

Gaston Balliot :
“Nous avons fait ensemble un très long chemin en politique.
Collectif antilibéral, Collectif StopTafta (nous avons même organisé ensemble une belle réunion publique dans son Penhors), Front de Gauche, Parti Communiste.
Toujours dans la confiance, la bonne humeur, la réflexion commune avec exigence. Un homme bien, vraiment ! “

Véronique Blanchet :
A mon ami et camarade,
Adjoint au maire à la jeunesse et aux sports de 2008 à 2014, Patrick connaissait toutes les associations et clubs sportifs de Pont-l’Abbé. Son mandat d’élu était aussi un engagement fort dans sa vie de citoyen. Présent aux Assemblées Générales, matchs, tournois, festivités, il répondait aux sollicitations inlassablement, cherchant des solutions aux problèmes afin de faciliter les organisations, sans différence de traitement, organisant des rencontres entre partenaires pour fédérer et faciliter la communication. C’était un homme de terrain mais il connaissait parfaitement les règles, de sorte à ne jamais faire de promesses irréalisables. Il était apprécié pour son honnêteté et sa franchise.
Auprès de la jeunesse, il a accompagné les responsables et agents du Service Enfance Jeunesse de la Ville et de l’Espace jeunes, toujours présent et disponible, mais avec grand respect pour leur fonction, sans jamais les empêcher dans leurs missions.
Pendant les six années de mandature, nous avons travaillé conjointement pour les écoles, la jeunesse et la culture. Homme de gauche, laïque et humaniste, empli de fraternité, convaincu du mieux vivre ensemble et du bien public, J’ai pu profiter de ses expériences qu’il a toujours mis généreusement et sans calcul au service de l’intérêt général. Grace à ses connaissances et un travail acharné, bon nombre de projets ont pu aboutir. J’ai eu une immense chance de croiser sa route.
Mon ami et camarade Patrick est parti lundi matin, il n’a pas pu mener à bien la dernière mission qu’il s’était confiée : préparer avec les écoles et ses partenaires, la semaine de la laïcité. On devra faire sans lui à présent, mais il a fait en sorte de nous laisser la place, comme d’habitude !

C’est un joli nom “camarade”

12 décembre 2023

Une foule impressionnante est venue rendre hommage à Patrick, la grande salle du patronage laïque n’a pas suffit, la rue était pleine de gens n’ayant pu entrer.

Des hommages émus à la tribune, des chants, Brassens, Ferrat, et bien sûr pour terminer Le Chiffon Rouge…