Retraites

Notre système actuel de retraite par répartition doit, certes, être amélioré pour prendre en compte la diversité et l’évolution du monde du travail actuel, mais à qui fera-t-on croire que ce qui a été créé à la Libération dans un pays ravagé et ruiné par la guerre devrait se traduire, aujourd’hui, par une régression sociale dans une des plus grandes puissances économiques du monde ?

Concernant les retraites et les personnes âgées, nous voulons :

– un système de retraites basé sur la cotisation sociale prélevée directement sur la valeur ajoutée crée, sur les richesses produites par les travailleur-ses dans les entreprises,

– des retraites décentes. La non revalorisation des retraites des agriculteurs est intolérable (cf lien vers la bataille de nos parlementaires),

– une garantie des retraites qui assure, après 60 ans, la continuité du niveau de vie ce qui exclut tout système de retraite à point ou par capitalisation,

– une garantie du pouvoir d’achat des retraités par indexation sur les salaires,

– un âge de départ à la retraite à 60 ans, plus tôt pour les métiers pénibles,

– un développement des Ehpad publics avec un programme de formation et de recrutement de 300 000 personnels. (avec en urgence 100 000 emplois par an sur 3 ans) cf plan d’urgence pour les Ehpad,

– la création d’un service public des personnes âgées qui garantisse un maintien à domicile des aînés dans de bonnes conditions sur tout le territoire et quelles que soient leurs ressources.

un argumentaire pdf sur la bataille des retraites (cliquer sur ce lien)

 

Ceci n’est pas de la propagande, mais de l’histoire de France.

Partager